Endless Pools

Nagez dans nos piscines. Faites l'expérience de ce qu'il y a de mieux.

Lettre d'Allemagne :
nagez vers l'infini et au-delà avec Endless Pools

« Din », nom sous lequel elle est connue sur la blogosphère, est la créatrice du blog Eiswuerfel Im Schuh (ce qui signifie en allemand « Des glaçons dans les chaussures »). Avec son photographe spécialisé dans le sport, ils sont toujours à la recherche d'un nouveau défi et de nouvelles images. Lors du Championnat du monde d'IRONMAN® 2015, elle a relevé le défi d'essayer les machines de nage Endless Pools® situées près de la jetée de Kailua. Voici son compte-rendu, après traduction.

En tant que vraie fille du mois de juillet et du signe du Cancer, s'il y a de l'eau à proximité, je sors mon équipement de natation. C'est ce qu'il s'est passé l'an dernier lors de mon expédition hawaïenne. Dès le moment où j'ai posé le pied dans cette petite ville idyllique, le centre aquatique de Kona m'a fait de l'œil. Une autre publication sur mes séances d'entraînement est déjà en cours pour mon blog ; j'y reviendrai plus tard. Ma rencontre avec l'équipe Endless Pools® a été encore plus formidable.

Rien ne peut surpasser l'expérience de s'entraîner en eau libre, d'autant plus quand l'océan est au pas de votre porte ! Je ne pouvais néanmoins pas refuser l'invitation de l'équipe de faire un essai de nage dans leur piscine à contre-courant.

Maintenant, je ne pourrai pas avoir cet objet de convoitise dans mon sous-sol ou mon jardin de sitôt, mais je dois vous dire à quel point c’était incroyable… C’est aussi un outil d'entraînement super pratique et d’une efficacité incontestable. Elle est compacte, avec ses 4 mètres sur 2, et si le rythme du courant devient trop rapide pour vous, vous pouvez facilement vous y tenir debout. Les parois sont proches, donc vous les atteindrez probablement bien avant de vous noyer !


Triathlete

La triathlète et bloggeuse Din a effectué son premier essai contre le courant de nage Endless Pools lors du championnat du monde d'IRONMAN, qui s'est déroulé en octobre 2015 à Kailua-Kona, à Hawaï. Sa conclusion : la machine de nage Endless Pool constitue « un moyen efficace de s'entraîner adapté à tous », avec en plus un « véritable facteur plaisir ». Aux commandes : James Murdock, inventeur de la machine de nage, qui donne le rythme.


On commence en passant en revue les faits les plus importants et oui, certaines personnes ont ce genre de piscine dans leur sous-sol. Je n'en reviens pas !

J'ai dû me demander un peu par où commencer, et peut-être que mon incompétence initiale n'était finalement pas un si mauvais point de départ. Une fois que l'équipe m'a expliqué tout ce à quoi je devais faire attention, la suite se passait directement dans la piscine, qui était parfaitement à l'abri de la météo. Ils m'ont suggéré une vitesse. Oui. Bien sûr. Ce sera très bien. Je peux gérer ça. Toutefois, j'oubliais deux ou trois petits détails !

Je n'avais pas réalisé qu'il y avait autant de choses dont il fallait tenir compte. Par exemple penser qu'une personne vous parle en miles et non en kilomètres (pour la vitesse à laquelle vous voulez, ou pensez pouvoir, nager), même si vous êtes particulièrement impatiente. L'équipe se tient ensuite au bord de la piscine pour regarder ce que vous faites.

Et c'est parti ! J'ai d'abord barboté jusqu'à sentir l'intensité de l'eau qui me plaçait dans une position de nage optimale. Je jetais en même temps un œil à ma technique dans le miroir immergé. J'avançais tant bien que mal et me suis vite retrouvée à bout de souffle. Pour une raison quelconque, j'ai eu assez de mal au début à avoir une nage fluide, même brièvement. J'étais totalement fascinée par le miroir, mais ça ne m'aidait pas. Après plusieurs minutes assez agitées, j'ai eu besoin d'un moment de répit.


Swimming

« Je ne me suis jamais vue comme ça avant », s'est exclamée la triathlète Din. Les miroirs immergés de la machine de nage Endless Pools permettent de contrôler et de corriger sa technique en temps réel. Le but : des mouvements plus efficaces pour nager à la fois plus vite et en fournissant moins d'efforts. Cet angle a été pris sous l'eau par une caméra d'action TomTom Bandit.


Ma deuxième tentative a été un peu plus concluante. Nous avons ralenti le courant et j'ai recommencé. J'ai essayé de me propulser, de glisser, de faire de grands mouvements de jambes, et de voir comment je m'en sortais. Et en même temps, vous vous concentrez entièrement sur tout ce que vous ne faites pas bien. C'est incroyable ! Je ne me suis jamais vue comme ça avant. Même les enregistrements vidéo ne sont pas aussi utiles que ce que j'ai vu dans le miroir en dessous de moi.

Quand j'y pense vraiment, est-ce que je ne devrais pas débarrasser mon sous-sol ou creuser un trou dans mon jardin... Mais qu'est-ce que je faisais là avec mon bras droit ? Et maintenant avec le gauche ? L'équipe a été particulièrement sympathique et m'a assuré que ça n'avait pas l'air mal du tout.

Je suis remontée à la surface puis j'y suis retournée. Je ne voulais plus sortir. C'était ma piscine. Ou du moins, une vraie séance d'entraînement. J'ai nagé le crawl contre le courant de nage. En théorie, j'aurais pu nager jusqu'à l'infini, et même un peu au-delà ...

Durant toute la séance, l'équipe m'a tout expliqué jusque dans les moindres détails. Vous pouvez installer le tout (système de contre-courant, piscine) dans la configuration de votre choix, à l'intérieur ou à l'extérieur, et avec une couverture de sécurité. Ils m'ont demandé si j'avais une piscine, et comment je m'entraînais. Eh bien, toujours de préférence en eau libre, pas dans une piscine qui m'appartient. Si j'en possédais déjà une, je n'aurais besoin que du système Fastlane®, qui s'installe dans les piscine traditionnelles.


Endless Pool

« Je ne voulais plus sortir », se souvient la triathlète et bloggeuse Din, après avoir essayé la machine de nage Endless Pool pour la première fois. Elle qualifie l'unité compacte d'outil d'entraînement « super pratique ». Sa courte séance de nage lui a fait envisager d'en installer une chez elle. « Peut-être que je devrais débarrasser mon sous-sol après tout », s'est-elle dit, « ou creuser un trou dans mon jardin ». Les deux options seraient possibles, puisque l'Endless Pool modulaire peut être installé à l'intérieur comme à l'extérieur.


Et pourquoi pas une piscine naturelle avec un système Fastlane, ça ne serait pas le rêve ? Après tout, il peut s'adapter à presque n'importe quelle piscine nouvelle ou existante. L'équipe n'a pas manqué de vanter toutes les possibilités. Ils auraient bien aimé pouvoir nager eux aussi par cette chaleur.

Fait amusant : la piscine et ses moteurs sont reliés entre eux par des tuyaux hydrauliques à l'extérieur de la piscine. Ce système hydraulique est alimenté par environ 20 litres d’huile végétale biodégradable. Pour que vous le sachiez, cette huile n'est pas propre à la consommation !

L'eau ne cessait de s'écouler. Le courant était considérablement plus large que moi, il était donc facile pour moi de faire des va-et-vient. Je n'avais pas à me soucier de ça. Peu importe à quelle profondeur j'allais, je pouvais sentir le courant. Lorsque j'ai arrêté de nager, l'eau m'a pressée contre la paroi. Si je bougeais trop vite en nageant, je pouvais facilement me tenir à la poignée avant ou me dégager du courant.

L'équipe changeait de temps en temps la vitesse, j'ai donc pu en essayer quelques-unes. Chaque fois, il me fallait un peu de temps pour m'adapter au nouveau rythme.

Cela a été une expérience fascinante, et à la fois très agréable ! La vitesse est réglée au moyen d'une télécommande, et semble variable à l'infini. Que ce soit pour les nageurs débutants ou confirmés, je pense que c'est un moyen efficace de s'entraîner adapté à tous. Et en plus, cet équipement a un véritable facteur plaisir, en particulier lorsque vous avez une telle équipe à vos côtés.

Vous pensez que ça pourrait vous plaire ? Vous avez déjà nagé dans une piscine à contre-courant ?


Endless Pools

L'auteure (à droite) et « l'incroyable équipe Endless Pools » lors du championnat du monde d'IRONMAN 2015 à Kailua-Kona, à Hawaï. L'équipe a accueilli environ 600 triathlètes dans les deux piscines Endless Pools durant la semaine qui a précédé la course. Endless Pools est un soutien actif du triathlon depuis plus de 20 ans.

P.S. Mon équipement pour cette séance d'entraînement : mon deux pièces Zoot, mes lunettes réfléchissantes Arena Cobra et ma FR920xt. La FR920xt n'a toutefois pas réussi à suivre précisément la distance que je parcourais. Mais l'équipe Endless Pools s'est chargée de ça. Et les images sous l'eau ont été prises par une caméra d'action TomTom Bandit.


E-mail globalsales@endlesspools.com

Demandez votre kit d'idée GRATUIT

This site uses cookies. Click here to find out more.